La finalisation du regroupement d’Agriphar, de Chemtura et d’Arysta, vient de donner naissance à un nouvel acteur important de la protection et de la nutrition des plantes. Dixième au classement mondial des agrochimistes, ARYSTA LifeScience compte s’appuyer sur la diversité et la complémentarité de ses solutions pour progresser sur ce marché, et notamment en France sur les segments grandes cultures et Vigne Arbo Maraîchage.

 

  

NOUVEAU VISAGE D’ARYSTA LIFESCIENCE

 

NOGUERES – 25 juin 2015 - La finalisation du regroupement d’Agriphar, de Chemtura et d’Arysta, vient de donner naissance à un nouvel acteur important de la protection et de la nutrition des plantes. Dixième au classement mondial des agrochimistes, ARYSTA LifeScience compte s’appuyer sur la diversité et la complémentarité de ses solutions pour progresser sur ce marché, et notamment en France sur les segments grandes cultures et Vigne Arbo Maraîchage.

 

Dixième agrochimiste mondial__________________________________

 

Plus de 200  matières actives pour couvrir tous les segments de marché…

 

  • Bioprotection : laminarine,spore beauveria, carpovirusine,…
  • Fongicides :captane, tétraconazole chlorothalonil,fluoxastrobine, propamocarb, dodine, pyrimethanil, ipconazole, spiroxamine, difénoconazole azoxystrobine…
  • Insecticides & acaricides : acéphate, cypermethrine, diflubenzuron, bifenazate propargite, …
  • Herbicides : cléthodime, flucarbazone, amicarbazone, tébuthiuron, flucarbazone…
  • Biostimulants : BM 86, Atonik, Biozyme…

Avec le rachat d’Agriphar et celui de Chemtura AgroSolutions en 2014, la finalisation de l’intégration de Arysta en 2015, le groupe américain Platform, spécialiste de la chimie de spécialités, renforce significativement ses positions sur le marché agricole. La nouvelle entité qui regroupe ces trois acteurs, sous le nom de ARYSTA LifeScience, devrait totaliser 2.3 milliards d’USD de chiffre d’affaires. A ce titre, ce nouvel acteur se positionne dixième au classement mondial des agrochimistes, second sur le segment des biostimulants et troisième en Europe dans le domaine des traitements de semence. Au niveau mondial, ARYSTA LifeScience est présent dans 125 pays, sur tous les segments de marché agricole, avec des produits éprouvés qui font figures de références, tant en bio-contrôle qu’en protection conventionnelle.

 

__________________________________Complémentarité des gammes et innovation

Grâce à la complémentarité des gammes des trois entités et de leur positionnement, le nouvel ARYSTA LifeScience est à la tête d’un portfolio de solutions de nutrition et santé végétale très diversifié qui permet de couvrir un éventail de problématiques particulièrement étendu (voir encadré). Alors qu’Agriphar axe principalement son activité sur les semi-spécialités, Chemtura innove avec des spécialités issues de sa propre recherche, notamment les traitements de semences. Quant à Arysta, la société investit plus spécifiquement dans les bio-solutions et les solutions conventionnelles, avec une approche de proximité, alliant conseil et accompagnement de la distribution. Soulignons qu’à l’avenir, la dynamique d’innovation ‘produits’ sera à la fois portée par l’accès aux matières actives par le biais de licence et d’acquisition, couplé à des accords avec des tiers détenteurs de l’homologation. Enfin, la volonté d’innovation est manifeste, par d’importants investissements en recherche et développement, plus particulièrement dans le domaine de la formulation, permettant de combiner les molécules ‘phare’ du portefeuille existant.                                                                       

synergiegammes

 

Biosolutions Goëmar, pilier de la croissance__________________________________

ARYSTA LifeScience en chiffres

- Au niveau Mondial

  • 250 personnes au développement
  • 363 personnes aux affaires réglementaires
  • 6 sites de recherche et développement 
  • 1500 personnes au marketing et à la vente
  • 7300 homologations


-  Au niveau Europe

  • Trois sites industriels Noguères, près de Pau et Ougrée (Belgique) et un site biosolutions (Saint-Malo) pour une plus grande proximité
  • 20 personnes en France
 

Pour la prochaine campagne, ARYSTA LifeScience prévoit de réaliser, au niveau mondial, 1/3 de ses ventes sur le segment herbicides, 1/3 sur le segment des insecticides, 10% sur le segment fongicides, 7% sur celui des biostimulants, 5% sur les traitements de semences et 12% pour les autres spécialités, comme les régulateurs de croissance et les adjuvants.  En termes de ventilation par typologie de cultures, la nouvelle entité se positionne fortement sur le segment Vigne Arbo Maraîchage, avec 33% de son chiffre d’affaires, 12% sur le soja, 8% sur les céréales, 7% sur le maïs et 4% sur le riz. Soulignons que l’acquisition de Goëmar représente un véritable pilier de croissance pour le nouvel ARYSTA LifeScience au niveau mondial, par le dynamisme du marché des biosolutions.

 

___________________________________________________22% des ventes en Europe

José Nobre, CEO Europe et Président ARYSTA SAS souligne : « Outre la complémentarité de nos gammes, de nos outils de recherche et de production, nos équipes sont très expérimentées. Prenons l’exemple des neuf personnes oeuvrant à la direction de ARYSTA LifeScience Europe : elles ont chacune, en moyenne, 30 années d’expérience internationale dans l’industrie agrochimique, gage d’une excellente compréhension des attentes du marché ! Le marché européen représente 22% des ventes pour le nouvel ARYSTA LifeScience, avec un chiffre d’affaires de plus de 430 millions de dollars. Dans cette région, la croissance sera portée par le développement de solutions inédites et différenciantes, mariant biocontrôle, bio protection et agrochimie pour des niveaux de récolte accrus. »                                                                                                                                                                                       

_________________________________________________65 millions d’euros en France

En France, le nouvel ARYSTA LifeScience compte renforcer ses positions sur l’ensemble des marchés agricoles. Sur le segment Grandes Cultures, le déploiement d’une gamme enrichie, notamment en herbicides, avec des spécialités à base de cléthodime et de clopyralid, en insecticides avec des solutions à base de cypermetrine, mais aussi fongicide, avec des produits à base de tétraconazole, chlorothalonil ou encore azoxystrobine, devrait porter le développement de l’entreprise dans l’hexagone. Par ailleurs, le marché de la culture de la pomme de terre s’ouvre désormais à ARYSTA LifeScience, grâce à l’arrivée de  spécialités de conservation à base de chlorprophame et d’hydrazide maléique mais aussi des fongicides à base de propamocarbe et dimétomorphe. Côté Vigne Arbo Maraîchage, la société sera à la tête d’une très large palette de solutions, à la fois positionnées sur le biocontrôle et l’agrochimie conventionnelles, en fongicide (captane, dodine, difenoconazole, périméthanil, laminarine…) et insecticide (carpovirusine, …) qui devrait en faire un intervenant incontournable. 

 

Allier bio-contrôle, bio stimulation et agrochimie__________________________________

Vivien Rousselin, Directeur Commercial ARYSTA LifeScience France précise : « Nous visons un chiffre d’affaires 2016 de 65 millions d’euros, ventes directes et tiers incluses. Notre objectif est de proposer à nos clients distributeurs et agriculteurs, dès la campagne 2015-2016, des programmes mixtes de solutions alliant biocontrôle, biostimulants et agrochimie, en grandes cultures et en Vigne Arbo Maraîchage. Ces offres pourront être portées par le réseau commercial d’ARYSTA LifeScience et le réseau commercial de Goëmar. Dès la rentrée, les équipes d’Agriphar, de Chemtura et d’Arysta ne feront qu’une. Les effectifs seront renforcés et s’appuieront sur deux directeurs des ventes, neuf ingénieurs commerciaux, quatre ingénieurs développement - pour lesquels deux recrutements sont en cours-, un responsable marketing opérationnel grandes cultures, un responsable marketing opérationnel Vigne Arbo Maraîchage, un directeur des ventes Traitement de Semence et une responsable de la communication. »